On entend déjà les railleries en terrasse ce soir. « Il a une sacrée descente Jean-Mi. C’est parce qu’il a les yeux bleus ». Des généticiens de l’université du Vermont se sont penchés sur la corrélation entre la couleur des yeux et les chances de développer une addiction. Ils semblent avancer que les gens aux yeux clairs auraient plus de chance d’être dépendants à l’alcool.

Les scientifiques se posent toujours des questions très importantes. Par exemple « La couleur de nos yeux peut-elle jouer un rôle dans notre dépendance à l’alcool ? » Des généticiens se sont alors attelés à l’analyse du profil génétique de 1 263 américains d’origine européenne. Ces derniers étaient tous enregistrés dans une base de données de 10 000 hommes regroupant des toxicomanes, des alcooliques et des personnes atteintes de certaines pathologies mentales.

Les scientifiques ont ainsi déterminé, statistiquement, que les personnes aux yeux clairs (bleus, gris, verts) avaient plus de chances d’être dépendant à l’alcool. Les champions du genre, très nettement, sont les yeux bleus. Malheureusement, les auteurs de cette étude publiée dans le American Journal of Medical Genetics ne peuvent pas expliquer ce résultat. On ne sait donc si cette corrélation est le fait d’un processus génétique. Ce lien pourrait, par exemple, être culturel. Arvis Sulovari, qui a dirigé cette étude, explique qu’elle pourrait permettre « d’utiliser la couleur des yeux pour les diagnostics de dépendance à l’alcool ».

Bernard Basset, secrétaire général adjoint de l’ANPAA (Association nationale de prévention en alcoologie et addictologie) s’est exprimé sur le sujet dans Santé Magazine : « On ne va pas prévenir les consommations d’alcool différemment selon la couleur des yeux, car il y a des facteurs plus importants qui entrent dans les habitudes de consommation d’alcool. » Il évoque également les nombreuses conclusions que l’on peut tirer de ce genre de méthodologie.

D’autres études devraient être menée sur le sujet. En attendant, on aime bien l’idée et on ne manquera pas de partager l’info pour taquiner nos amis.

À lire également :
Boire autant que sa moitié, le secret d’une relation qui marche
Pour gagner la confiance des gens, mangez la même chose !