Le Grand Amour a ouvert ses portes l’automne dernier, rue de la Fidélité. C’est Thierry Costes, André Saraiva et Emmanuel Delavenne qui sont à la tête de ce très bel hôtel où l’arty côtoie le chic. L’endroit est ouvert 24h/24h pour y dormir, boire un café ou prendre un verre. Le temps s’y arrête et on y reste volontiers. 

Après nous être encanaillés à l’Hôtel Amour à Pigalle où l’on peut louer les chambres à l’heure, on découvre le Grand Amour, son petit frère de la rue de la Fidélité, dans le 10e arrondissement. Avec ces deux hôtels, c’est une histoire qui nous est contée par le trio Thierry Costes, André Saraiva et Emmanuel Delavenne

L’hôtel se compose d’une quarantaine de chambres et d’un studio d’artiste pour se la jouer écrivain torturé le temps d’une nuit. La déco vintage et chinée nous emmène hors du temps, mais c’est les détails érotiques qui attirent le regard. Ici, l’Amour et le sexe se doivent d’être liés. Ainsi, on arpente les couloirs où une moquette à motifs phalliques attire notre regard.
Dans les chambres, on contemple des œuvres olé-olé de Guy Bourdin, Helmut Newton ou encore Carlotta Kohl. Tout est très soigné, jusqu’aux produits de beauté signé Hermès qui nous font sentir que luxe et luxure ne sont jamais très loin. 

Côté restaurant, la carte est simple mais bonne et l’ambiance fait tout le charme du lieu. On y va pour voir et être vu. Du café matinal au cocktail en afterwork en passant par le goûter, le joli patio ouvert et les différentes salles du resto sont parfaites pour jouer avec les filtres Instagram. D’ailleurs, le tout Paris ne s’y trompe pas. On y croise des mannequins longilignes qui y shootent une série mode, des fashionistas aguerries, des bobos ou des artistes. La clientèle est éclectique et aime s’y prélasser. Le Fooding, la nouvelle bible de la cuisine, en a fait le spot incontournable en y lançant son édition 2016. Les recettes du succès sont là. 

Côté prix, rien d’affolant, en s’y prenant bien, on peut passer une nuit à l’hôtel pour environ 80 euros dans une petite chambre. Pour le studio d’artiste, il faudra débourser un peu plus de 200 euros. Le restaurant, lui, affiche une carte à prix raisonnables et le brunch à 20 euros du dimanche vaut largement le détour ! 

L’Hôtel Grand Amour est le nouveau place to be et on comprend facilement pourquoi !