Hier, on a (un peu) trop bu. C’est normal, c’était l’anniversaire de Christoph, ou la crémaillère de Laura, ou simplement la fin de semaine… Sauf que ce matin, on se déteste. On a mal à la tête, la bouche pâteuse, des nausées… Ce qu’il faut savoir, c’est qu’il n’y a pas de remèdes miracles contre la gueule de bois. On a fait une connerie, on en paie le prix. Mais, il y a des petites astuces qui peuvent rendre ses journées moins pénibles. 

– Il nous faut de l’eau, de l’eau !!! Déjà, si on a été malin, on a suivi à la lettre le conseil « un verre d’eau pour chaque verre d’alcool« . C’est (entre autres) la déshydratation qui nous cause ce vilain mal de tête. Le lendemain, on boit le plus possible pour pallier ce manque. Tisane, bouillon, eau… On se fait plaisir.


– Pas d’alcool ! Qui est assez bête ou fan d’auto-persuasion pour croire à l’adage « Il faut combattre le mal par le mal » ? Au vu de nos expériences et de la situation géopolitique du monde, on voit bien que ça n’a jamais marché (oui, on parle géopolitique maintenant sur Meetmeout).

– Le citron aide à la digestion. Après la fiesta d’hier, on en a bien besoin. Mais, on ne le consomme pas n’importe comment pour qu’il ne soit pas plus nocif que bénéfique. On le verse dans une eau tiède. Il donnera un coup de pouce utile à notre foie, chargé d’éliminer tout cet alcool.

– L’aspirine n’est pas notre amie ! Non, il ne va pas nous aider à lutter contre notre migraine. Il va juste donner plus de boulot à notre estomac.

La plante qui fait du bien ? Le romarin ! On l’accorde, ce n’est pas la meilleure en infusion, mais elle est diablement efficace pour notre foie et cela va hydrater (on en revient toujours à ce problème là).

– Bien dormir. On ne vous explique pas tellement c’est évident.

– Le jus de tomate, riche en sels minéraux, va booster notre hydratation. Dans les tops boissons, on peut aussi compter sur la très tendance eau de coco.

Même si on a qu’une envie : fusionner avec notre canapé, on se force à sortir pour une petite marche. Cela va activer le métabolisme et l’aider à éliminer les toxines. Un bonne dose d’oxygène ne pourra être que positive pour notre cerveau !

Quand on a pas assez dormi, notre corps crie « du gras, du gras, du gras ». Ce serait une erreur de succomber à cette pulsion. On évite de manger trop salé pour ne pas dépenser plus d’eau que nécessaire. On préfère manger léger. Notre corps a assez de travail comme ça pour qu’on ne lui donne pas des heures sup’ en digestion.

– Un petit déjeuner à l’anglaise ! Les œufs sont un ami de notre foie. On en profite pour les cuisiner au plat, brouillé ou à la coque… Tant que l’on a pas la main lourde sur la salière.

On l’aura compris, notre corps nous en veut et on ne peut lui donner que des petits coups de main pour se remettre. On essaie de se reposer et de lui donner du répit. De toute façon, on l’a promis « Je ne boirai plus jamais ! ». 

 

Clementine Santerre