La tendance de la barbe est-elle finie ? C’est la question que tout le monde se pose. Comme toutes les modes, elle a une date de péremption. Les premiers à voir le changement sont ceux qui travaillent dans le milieu de la mode. Et d’après leur analyse, les hommes glabres ne devraient pas tarder à envahir nos rues…  Alors cet appendice qui affichait haut et fort la masculinité et le côté bestial de l’homme qui la portait va-t-il être sacrifié ?

L’année dernière, tout le monde portait la barbe, surtout à Paris. La tendance des mentons velus est arrivée en 2008 (en même temps que la crise) et elle semble atteindre son apogée cette année selon plusieurs magazines. En même temps, ça fait quand même huit ans… L’éditorialiste du Telegraph, Alex Proud, a écrit un article sur « 12 Raisons d’être optimistes en 2016 » en début d’année. Dans celui-ci, il annonçait l’avènement du Canada, la probable fin de la tendance du burger à toutes les sauces et… le fait que le rasoir allait redevenir cool. Selon lui, les prochains mois devraient voir les barbes mourir une à une.

De fait, à la Fashion Week Homme, la tendance semble déjà s’être calmée.  Cette année, les menton était nus et sur certains podiums (notamment Moto Guo à Milan), les mannequins arboraient même de l’acné… Le futur de l’homme barbu est-il le minot ? Dans la même veine, certains mannequins connus pour leur belle et imposante barbe sont passés du côté obscur et ont tout rasé ! Par exemple, le top Joel Alexander a expliqué ce choix au site internet Mashable « La tendance des grosses barbes est bel et bien dépassée (…) Mes agents m’ont dit que les grosses maisons de mode ne voulaient plus me booker à cause de la barbe. Ce n’est plus ce qu’ils recherchent(…) « .

4

Les adeptes de la première heure finissent par déchanter au bout d’un moment. En effet, certains pensaient qu’avoir une barbe permettait de jouer les fainéants du rasoir. Et finalement, ils se retrouvent maintenant bien dépourvus à devoir prendre rendez-vous chez le barbier pour l’entretenir, dépenser des sommes astronomiques en shampooing et soin pour leur attribut pileux (on parle là des barbes XXL).

D’un autre côté, ceux qui ont préféré opter pour la barbe de trois jours réalisent que leur petit côté sexy n’épargnent pas leur moitié. En effet, les peaux réagissent au frottement des poils tondus. Bonjour les rougeurs !

Néanmoins, elle reste un atout pour ceux qui veulent cacher quelque chose… On ne peut nier qu’elle apporte une touche de charme à beaucoup. Si la plupart des barbus ne se laisseront pas dicter les codes par la mode, il est pourtant fort probable que de plus en plus d’hommes cèdent à l’appel… Qu’on se rassure toutefois, l’effet mal-rasé avec quelques millimètres n’est pas à bannir. La barbe est morte, vive la barbe ?

1

3