Les années 90 n’ont pas fait que du bien. La mode n’était pas à son plus haut niveau, la musique était parfois douteuse… Mais cette décennie, nous a apporté de bonnes choses, parfois même de très bonnes choses. On ne peut s’empêcher d’avoir le sourire aux lèvres en y pensant. Meetmeout en a sélectionné 20 que l’on ne risque pas d’oublier. 


# 1. La colle Cléopâtre. Son odeur a enivré plus d’un écolier. On ne peut pas nier que le système n’était pas des plus pratiques, mais qu’importe, pour coller nos feuilles dans nos cahiers, c’était le choix du cœur.

# 2. Des épisodes inédits de Friends. Si aujourd’hui on en est au 120e visionnage de chaque épisode, il fut un temps où on découvrait la vie des six New-Yorkais au fur et à mesure. On était surpris, on rigolait et on mourrait d’impatience entre deux saisons tant les derniers épisodes laissaient du suspense. On ne s’est jamais remis du clap de fin en 2004. Depuis, une nouvelle ère de série a commencé, mais on n’a plus jamais ressenti ça. 

# 3. Les Pogs. Les jeux de cours de récré ont énormément évolué, mais les Pogs restent un symbole de 90’s. On les gagnait en les retournant avec notre kini. On pouvait aussi jouer à l’élastique, aux Jojos et aux intemporelles billes. 

# 4. Tous les films avec Robin Williams. Jumanji, Hook, Madame DoubtfireRobin Williams est celui qui nous a fait rire, pleurer, pleurer de rire, et même un peu peur. Le comédien s’est éteint en août 2014 et c’est un peu un membre de la famille que l’on a perdu.

# 5. Le savon des toilettes. On a tous connu le savon jaune qui sentait le citron à plein nez et qui n’était tellement pas pratique à récupérer sur sa barre métallique. Après coup, on se dit qu’il y avait peut-être un petit problème au niveau de l’hygiène aussi… 

# 6. Les Spice Girls. Dès que l’on entend le rire de Mel B qui annonce le début de la chanson Wannabe, nos poils ne peuvent s’empêcher de s’hérisser. On avait tous notre préférée et on apprenait par cœur ses couplets. On a usé la cassette du film Spice World à force de la regarder et on ne s’est jamais remis du départ de Geri, qui a plus ou moins signé la mort du groupe

# 7. Hocus Pocus. Ce film nous a fait connaître les premiers frissons. Bette Midler, Sarah Jessica Parker et Kathy Najimy sont vraiment crédibles en sorcières diaboliques. Il nous a fait peur, surtout si on le regardait à Halloween. 

# 8. La Nintendo 64 et surtout Mario 64, Mario Kart. On a adoré cette console et ses manettes si particulières. On aimait passer des heures en solo à essayer de sauver Peach dans Mario 64 et on se refilait le bon plan : il y a une vie cachée dans l’arbre à l’entrée du château. Pour Mario Kart, on cauchemarde encore sur la Route Arc-en-Ciel et sa piste sans mur.

# 9. Rembobiner une cassette. Qu’elles soient vidéo ou audio, les cassettes ont jalonné notre enfance. Pour regarder un film, il fallait rembobiner la cassette jusqu’au début, cela prenait un temps monstre. Il y avait deux écoles, ceux qui rembobinait à la fin pour la fois suivante et les autres, qui se faisaient avoir à chaque fois et qui devait le faire avant d’en profiter… Pour l’audio, on avait deux choix : attendre que notre radio la rembobine ou s’armer d’un crayon et le faire « a la mano ».

# 10. Les tamagotchis. Les tamagotchis ont envahi les poches de tous les enfants. Le but ? On devait nourrir notre animal, lui faire des câlins, nettoyer ses besoins… Les prémices de l’enfer de la vie d’adulte finalement.

# 11. Le Prince de Bel Air. Now, this is the story… On aimait TOUT dans le Prince de Bel Air : les coupes, les fringues, Will, Oncle Phil, Jeffrey, mais surtout la danse de Carlton ! Aujourd’hui encore, on s’inspire de ses pas pour notre danse de la joie.

# 12. Les lampes à lave. Les lampes à lave était l’atout déco de notre chambre. De quoi nous faire phaser pendant des heures et ajouter ce petit côté hippie qui nous fascinait tant. 

# 13. Les MiniKeums. Les MiniKeums étaient notre émission préférée. Une journée ne commençait pas bien sans ce programme avec un bol de Smacks. Les sketchs étaient à mourir de rire. Et sans vouloir jouer les aigris, aucun programme jeunesse n’a égalé les interventions de Coco, Jojo ou encore Vaness.

# 14. Titanic sur grand écran. Même petits, on se souvient que Titanic a fait couler beaucoup d’encre (haha) : une histoire d’amour, des effets spéciaux époustouflants et un film un peu long. Pourtant, on est allés le voir au cinéma, puis le revoir. On est tombé amoureuse de Léo, pour toujours.

# 15. Les J’aime Lire, puis plus tard les Chair de Poule et Cœur Grenadine. On ne va pas se mentir, si on lisait les J’aime Lire, c’était surtout pour les Tom Tom et Nana à la fin, mais on en a passé des heures à bouquiner. Un peu plus grands, on est passés à Chair de Poule pour les frissons et à Cœur Grenadine pour connaître les sentiments et l’amour. Une bibliographie un peu honteuse, mais qui a le mérite de nous avoir convertis à la lecture. 

# 16. La Game Boy. Est-il besoin d’en dire plus ? La Game Boy a accompagné nombre de nos voyages en voiture. Elle était lourde, en noir et blanc et son écran ne s’illuminait pas, mais qu’est-ce qu’on a pu y jouer !

# 17. Hartley Cœur à Vif. Drazic, Oh Drazic… Les aventures de ses lycéens australiens ont passionné toute une génération. Ils vivaient en coloc dans un entrepôt trop cool à tout juste 17 ans, ils allaient à la plage ou au bar pour jouer au billard, malgré cela, ils n’avaient pas une vie facile…

# 18. Les ras du cou. Alors que l’on pensait que les colliers imitation « tatouage tribal » qui nous serraient le cou étaient à jamais morts, il y a quelques saisons, on les a vu faire leur show pendant les défilés de la Fashion Week. On a fait cette faute de goût une fois étant jeunes, on ne nous y reprendra plus.

# 19. Les 2Be3, Larusso… Les années 90 n’ont pas été une grande décennie pour la chanson française. 

# 20. La Coupe du Monde 98. Et 1, et 2 et 3 zéro !!!!!!!