Si les pierres se mettaient à parler…

A Paris, la grande
Histoire côtoie la petite. C’est sans doute ce qui m’a toujours plus
dans cette ville. Imaginez toutes les histoires que pourraient nous
raconter ces vieilles pierres, si elles se mettaient à parler.
Certes 40 siècles ne nous contemplent pas du haut de la butte
Montmartre, mais tout de même…


Prenons un exemple :
La médiathèque Françoise Sagan, ouverte il y a quelque mois à
peine ! Cet ancien bâtiment est connu des habitants du 10
e
arrondissement pour renfermer livres, CD et DVD pour agrémenter une
soirée ou écrire un exposé. En outre, il s’agit de la plus vaste
médiathèque de Paris. Il n’y a pas si longtemps, ces vieux murs
contenaient un hôpital. C’est dans ce centre, qu’à la fin du XIX
e
siècle, les prostituées parisiennes étaient amenées de force,
pour subir des examens médicaux. Ce bâtiment à également servi de
prison pour femme. C’est là que Louise Michel, célèbre militante
anarchiste a été enfermée, à la suite de la commune de Paris.
Encore avant ? Le site a accueilli une ferme, puis au XII
e
siècle une léproserie.




Vous y penserez en allant
fouiner dans les allées de livres ?